logo-adandco
Je m’abonne à la newsletter Ad and Co :
Quelles aides pour les employeurs qui recrutent un apprenti ?

Quelles aides pour les employeurs qui recrutent un apprenti ?

Publié le 08-10-2020
Décodeur Aides Apprentissage OPCO Contrat

Si vous signez un contrat d’apprentissage avec votre nouvelle recrue, vous pouvez bénéficier d’une aide unique à l’embauche. De plus, dans le cadre du plan « 1 jeune 1 solution » mis en place par le Gouvernement, un versement supplémentaire de 5 000 à 8 000 € est accordé aux entreprises qui recrutent entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021.

Aide unique à l’embauche : pour qui ?

L’aide unique à l’embauche a été mise en place pour fusionner tous les dispositifs qui visaient à encourager la signature des contrats d’apprentissage au sein des entreprises. Elle regroupe l’aide TPE Jeunes apprentis, la prime régionale à l’apprentissage des TPE, l’aide au recrutement d’un apprenti supplémentaire et le crédit d’impôt.

Toutes les entreprises de moins de 250 salariés qui prennent l’initiative de recruter un apprenti préparant un diplôme peuvent prétendre à cette aide, y compris quand l’apprenti prépare l’obtention d’un titre de niveau inférieur ou égal au baccalauréat.

Quel est le montant de l’aide unique à l’embauche d’un apprenti ?

Dès lors que vous avez effectué toutes les démarches pour obtenir l’aide unique à l’embauche, les sommes qui vous sont dues sont automatiquement versées. Vous recevez tous les mois un avis de paiement à l’employeur émis par l’Agence de services et de paiement (ASP) et vous pouvez le consulter à tout moment sur Sylaé.

Les montants de l’aide unique à l’embauche sont plafonnés à 4 125 € sur la 1re année, 2 000 € sur la 2e année et 1 200 € sur la 3e année. Ce même montant s’applique sur la 4e année pour les contrats qui viennent à se prolonger au-delà de 3 ans.

Quelles démarches pour bénéficier de l’aide unique à l’embauche ?

Dès lors que vous avez trouvé l’apprenti que vous souhaitez embaucher, vous devez déposer votre contrat d’apprentissage auprès de l’OPCO (opérateur de compétences) dont vous dépendez. Cet organisme assure la réception du document, mais il se charge également de l’instruire et de financer les aides. Les montants accordés à chaque entreprise dépendent du coût contrat, variable d’une branche professionnelle à l’autre.

Attention : si vous annulez le contrat avant sa date de fin, vous devez en informer l’administration, car les aides ne sont plus dues pour les mois pendant lesquels votre apprenti n’est plus là. Si vous percevez des sommes en son absence, il faut ensuite les rembourser auprès de l’ASP.

Une aide exceptionnelle pour les embauches jusqu’au 28 février 2021

Pour réduire le reste à charge des employeurs, le Gouvernement propose une nouvelle aide exceptionnelle valable pour tous les recrutements d’apprentis jusqu’au 28 février 2021. Le dispositif est proposé aux entreprises de moins de 250 salariés (les plus grandes doivent s’engager à respecter le seuil de contrats d’apprentissage ou de contrats de professionnalisation dans leur effectif pour y prétendre).

Le montant de cette aide est fixé à 5 000 € pour un apprenti de moins de 18 ans, et 8 000 € pour un apprenti majeur. La gestion de cette aide dépend également de l’Agence de services et de paiement.

Vous avez besoin d’aide pour gérer les démarches administratives associées au recrutement d’un nouvel apprenti ? N’hésitez pas à contacter Ad and Co’ pour bénéficier de nos services en matière d’externalisation de secrétariat.
commentaires
 

Soyez le premier à commenter cet article !

autres articles

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer l'audience de notre site. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

J'accepte