logo-adandco
Je m’abonne à la newsletter Ad and Co :
Ce qu’il faut savoir avant de faire des cadeaux à ses salariés

Ce qu’il faut savoir avant de faire des cadeaux à ses salariés

Publié le 06-05-2020
Tips Business Économie Entrepreneur Entreprise Fiscalité Loi Réseau Salarié

Afin de les motiver mais aussi de les fidéliser, beaucoup de chefs d’entreprises choisissent de faire des cadeaux à leurs salariés, de manière plus ou moins régulière. Dans certains cas, ceux-ci sont soumis aux cotisations sociales ainsi qu’aux impôts sur le revenu (pour ceux qui les reçoivent). Comment réaliser des achats exonérés de taxes ? Voici tout ce que vous devez savoir pour vos prochains présents, si vous souhaitez également qu’ils vous permettent d’optimiser vos finances.

Les bons d’achat ou chèques-cadeaux : un bon plan pour éviter les taxations !

Très concrètement, dès lors que vous offrez un bon d’achat ou une carte cadeau à vos employés, vous êtes exonéré de cotisations sociales, si – et seulement si – la valeur ne dépasse pas 169 € par salarié (pour 2019). Par la même occasion, le cadeau n’entre pas dans l’impôt sur le revenu de la personne qui le reçoit.

Certains dispositifs font même l’objet d’une exonération sans plafond : il s’agit des Chèques-lire, Chèques-disque et Chèques-culture.

Si vous dépassez le plafond de 169 €, vous avez encore la possibilité d’être dispensé de taxes si vous remplissez l’une des conditions suivantes :
  • Carte cadeau offerte pour un événement particulier (naissance d’un enfant, mariage, retraite, fête des Mères ou fête des Pères, Sainte-Catherine, Saint-Nicolas, Noël, rentrée scolaire).
  • Les cartes ou chèques-cadeaux sont utilisés de manière adéquate: par exemple, si vous offrez des chèques-cadeaux pour le Noël des enfants, ceux-ci doivent servir à acheter des jouets, livres ou équipements de loisirs.

Enfin, on précise que lorsque le plafond est dépassé, le montant ne doit pas être disproportionné. Par exemple, pour un salarié qui a deux enfants, vous pouvez aller jusqu’à 169 € multipliés par trois en cartes-cadeaux à Noël.

Comment récupérer la TVA sur les cadeaux de Noël des salariés et éviter une imposition sur le revenu ?

Dès lors que vous achetez un cadeau pour un salarié dont le prix est inférieur ou égal à 65 € TTC, vous avez la possibilité de vous faire rembourser de la TVA. Du côté du salarié, les cadeaux « d’une valeur modique » sont également exonérés de l’impôt sur le revenu, dès lors qu’ils ne dépassent pas les 169 € (ce qui correspond à 5 % du plafond de la Sécurité Sociale).

Dès lors que vous commencez à acheter des cadeaux plus chers, vous risquez donc de devoir assumer la TVA, de payer des cotisations… Sans compter que l’objet ou le chèque en question pourra entrer dans l’assiette fiscale de l’intéressé(e).

En somme, vous avez tout intérêt à compter chaque année les sommes que vous dépensez en chèques-cadeaux pour vos salariés, afin de savoir ce que vous avez déjà versé, et ce que vous pouvez vous permettre de faire au moment de Noël, par exemple.

Vous redoutez d’être imposé sur vos cadeaux, mais vous souhaitez tout de même faire un petit geste pour vos salariés à l’occasion de Noël ? Ad And Co’ peut vous assister dans toutes vos démarches, pour que vous soyez certain de ne pas commettre d’erreur susceptible de vous coûter cher.
commentaires
 

Soyez le premier à commenter cet article !

autres articles

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer l'audience de notre site. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

J'accepte