logo-adandco
Je m’abonne à la newsletter Ad and Co :
Faut-il avoir un coach en tant que dirigeant ?

Faut-il avoir un coach en tant que dirigeant ?

Publié le 06-05-2020
Tips Business Aides Artisan Micro-entreprise Communication Entrepreneur Formation Franchise Réseau

Dirigeant d’entreprise, mais aussi cadre supérieur ou responsable d’un service, dans la mesure où des personnes doivent travailler sous votre direction, le coaching peut être pertinent. Avec lui, vous faites un point sur vos compétences, vous élaborez de nouveaux objectifs et vous vous donnez les moyens de les atteindre. Un processus qui sert vos ambitions dans l’entreprise ou simplement son développement.

Une mise en exergue de vos forces et de vos faiblesses

Un accompagnement par un coach de dirigeant permet de faire un point sur sa situation professionnelle, ses qualités de management et ses compétences réelles. Un bilan personnalisé de ses responsabilités.

Ni expert de votre secteur, ni ami, ni formateur, ni thérapeute, le rôle du coach est de vous aider à réfléchir, éclaircir vos ambitions et objectifs, tout en gardant une vision stratégique de l’entreprise qui la fera avancer.

Quelles sont les appréhensions qui le freinent dans ses actions ? Quelles ressources personnelles peut-il davantage mettre en valeur ? Comment libérer tout son potentiel aussi bien intellectuel qu’émotionnel ? En favorisant son épanouissement personnel, le coach sert aussi les intérêts de l’entreprise – quelle que soit la position qu’il occupe.

La définition de nouveaux objectifs

Après ce premier « état des lieux », le coach identifie les différents axes stratégiques sur lesquels travailler pour atteindre les objectifs désirés. Par exemple, le coaché peut vouloir mieux communiquer avec ses équipes, développer son leadership managérial, gérer les opportunités de carrière, etc.

Même un dirigeant à la tête d’une entreprise peut vouloir faire évoluer sa carrière, en améliorant ses performances (objectifs d’efficacité ou financiers), pour tendre vers la « haute performance ».

Fort de ces éclaircissements, souvent fruits d’une longue introspection, il ne restera plus, pour le dirigeant, qu’à se donner les moyens de satisfaire ses nouvelles ambitions.

Un exemple concret de coaching de dirigeant

Patron d’une petite PME parisienne, Monsieur X rencontre des difficultés managériales : sur un de ses services, le turn-over est très important. Du coup, il perd du temps, de l’énergie et de l’argent à former les nouveaux arrivants. Fatigué, Monsieur X met sous tension la communication avec le reste du personnel.

Face à ce constat, l’action du coaching professionnel lui a permis de mieux définir la fiche du poste, à l’origine du turn-over, afin d’attirer des profils plus adaptés. Parallèlement, le coach a aidé Monsieur X a déployé des réunions mensuelles pour améliorer la communication entre lui et ses salariés, ainsi que des entretiens annuels pour évaluer et accompagner la progression de la carrière de son équipe.

Aujourd’hui, Monsieur X a gagné en sérénité et les outils développés avec coach sont toujours solidement en place.

Traditionnellement, le coaching de dirigeant se traduit par une ou deux séances mensuelles de 2 à 3 h sur une période de 6 à 12 mois. Cet accompagnement offre au coaché un recul propice à une réflexion plus sereine et, le cas échéant, à un recentrage sur l’essentiel, afin de favoriser l’épanouissement personnel, qui rejaillira sur l’univers professionnel.

Ad and Co’ vous permettra aussi de gagner en productivité afin de garder votre temps pour faire d’autres activités professionnelles et personnelles.
commentaires
 

Soyez le premier à commenter cet article !

autres articles

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer l'audience de notre site. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

J'accepte