logo-adandco
Je m’abonne à la newsletter Ad and Co :
Comment se protéger efficacement des impayés ?

Comment se protéger efficacement des impayés ?

Publié le 05-05-2022
Décodeur #Impayés #Acompte #Devis #Paiement

Tous les professionnels indépendants craignent les impayés : il s’agit d’un risque avec lequel on compose quand on fournit un produit ou un service avant de demander son règlement. Pour mieux se protéger, vous avez malgré tout quelques pistes à explorer… Des acomptes aux facilités de paiement en passant par les pénalités de retard, plusieurs stratégies peuvent vous aider à percevoir l’argent que vous méritez dans les meilleurs délais.

Commencer par évaluer la stabilité financière d’un interlocuteur

À partir du moment où vous vendez une prestation de services à quelqu’un, vous avez le droit de vous renseigner sur le sérieux de son profil… Et sur sa propension à vous payer à temps. Bien évidemment, les questions d’ordre financier peuvent paraître maladroites et difficiles à poser. Pour vous simplifier la tâche, rien ne vous empêche d’interroger votre interlocuteur sur ses préférences en termes de paiement (en une ou plusieurs fois, à réception de la facture ou au bout de 30 jours, etc.). Si vous faites face à quelqu’un qui n’a pas l’air d’avoir réfléchi à ce sujet, cela peut vous interpeler. Posez-vous également des questions si la personne face à vous demande toujours plus de faveurs. À l’inverse, vous travaillerez de manière plus confiante avec un interlocuteur qui vous présente un minimum de garanties.

Proposer des facilités de paiement

Qu’il s’agisse de diversifier les modes de paiement ou de suggérer un étalement des versements, toute la flexibilité que vous allez proposer à vos clients vous permettra de mieux prévenir les impayés. Cela ne vous empêchera pas, à certains moments, de rencontrer des personnes peu honnêtes dont vous auriez pu vous passer. Mais cela vous aidera quand même à limiter les problèmes de paiement, et à préserver votre trésorerie dans le même mouvement.

Demander le versement d’un acompte

Chez les professionnels, le paiement d’un acompte ne fait pas consensus. Certains refusent de se lancer dans de telles pratiques, parce qu’ils considèrent qu’elles ralentissent le processus de vente et qu’elles diminuent leurs chances de faire progresser le chiffre d’affaires. À l’inverse, d’autres pensent qu’il s’agit d’une demande tout à fait normale, qui permet de valider l’engagement des deux côtés et de garantir un minimum de sérieux. Si vous avez fait face à une quantité trop importante d’impayés, réfléchissez aux éventuels bénéfices que pourrait vous apporter un système d’acompte… La plupart des clients comprennent parfaitement cette formalité, et s’y plient sans rechigner.

Faire signer un devis

Même si vous demandez un acompte, rien ne vous empêche de faire signer votre devis à votre interlocuteur avant de lui fournir la prestation ou le service en question. En cas de litige, il s’agira d’une preuve matérielle de dette et cela pourra vous aider à valider votre procédure de recouvrement.

Pour éviter les impayés en entreprise, faites-vous accompagner d’une secrétaire Ad and Co’ ! Nous nous chargeons de toute votre gestion comptable, des relances et nous prenons un maximum de précautions pour éviter ce genre de déconvenue. Nous pouvons aussi vous aiguiller dans la mise en place d’une politique de pénalités de retard, si celle-ci peut vous être utile.
commentaires
 

Soyez le premier à commenter cet article !

autres articles

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer l'audience de notre site. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

J'accepte